Comment l’UX améliore la navigation sur le web




Pour rappel, l’UX (1) s’intéresse à la manière dont l’utilisateur enchaîne les actions pour réaliser sa tâche, quelque soit l’outil utilisé. Aujourd’hui, alors que les objets sont imprimés en 3D, tout devient numérique, l’ordinateur est omniprésent. La multiplication des écrans et la possibilité d’interactions avec le monde numérique se diversifie et impliquent de repenser la manière de réaliser les tâches.

Dans ce domaine le web ne fait pas exception, on s’est longtemps contenté de parler d’UI (2), car au début du web les tâches étaient simples. Au début du web, les pages d’un site web étaient mise en page sur le serveur et transmisent au navigateur qui n’effectuait que l’affichage. On parlait exclusivement d’UI. Puis la révolution de l’AJAX (Asynchronous JAvascript and Xml) est apparue, au lieu de transmettre la page et son contenu en une fois, on transmet séparément la page puis le contenu. Ainsi si ce dernier évolue on n’a pas à recharger la page mais juste à la mettre à jour avec le nouveau contenu. Désormais, avec la puissance croissante des navigateurs, bien souvent le serveur ne fait plus aucune mise en page il se contente de fournir les ressources au navigateur. Le navigateur réalise l’intégralité de la mise en page en fonction du contenu.

Avec cette nouvelle puissance disponible, on ne parle plus de site web mais d’application cloud. Certaines applications sont des SPA (Single Page Application, application mono-page), au démarrage de l’application le navigateur charge les composants nécessaires, puis il échange les contenus avec le serveur avant de les mettre en page.


Au départ, chaque page avait une seule fonction et chaque page était différente. Désormais, de nombreuses fonctions sont disponibles sur une page : notifications, composants dynamiques, liste infinie ou paginée, bulles d’aides, menu contextuel,… il faut penser non plus page par page mais action par action. Pour le développeur se contenter de penser en terme d’UI est insuffisant, il faut concevoir une UX. Se contenter de présenter des contenus est insuffisant, il faut concevoir la manière dont l’utilisateur va interagir efficacement avec ces contenus.

Pour que l’utilisateur soit à l’aise avec l’application, et ait une bonne expérience utilisateur, il faut que le fonctionnement soit consistant et homogène. La principale règle de conception est de suivre des mécanismes communs. Ces mécanismes peuvent être communs avec ceux d’autres applications standards, mais doivent surtout l’être au sein même de l’application.





(1) UI = Interface Utilisateur : ce que l’on voit, ce que l’on manipule, l’utilisateur doit comprendre intuitivement ce qu’il visualise,doit d’être clair

(2) UX = Expérience Utilisateur, c’est l’UI + : comment on l’utilise, l’utilisateur doit comprendre intuitivement ce qu’il peut/doit faire, doit être homogène ⇒ mécanismes communs

Sources images : Image 1 Image 2