Les RH s’engagent dans l’e-transformation

Dans le prolongement direct de l’Observatoire de l’intranet et de la stratégique numérique, le cabinet Arctus vient de rédiger le quatrième « Observatoire des RH et la e-transformation ». Pour cette dernière édition, près de 150 entreprises ont répondu à l’appel. Analyse. 

La transformation est en marche

Les directions s’accordent à dire aujourd’hui que le numérique s’intègre de plus en plus à leurs méthodes de travail. Peu d’entre eux y sont totalement réfractaires. Les salariés sont également plus nombreux à considérer la culture de leur entreprise comme digitale. La transformation numérique est donc bien en marche. Si les DRH se considèrent toujours comme les moteurs de la transformation dans leur entreprise, plus nombreux sont aussi qui sont qui ne feront qu’accompagner le changement (et pas l’initier) … comme si les populations en passant du concept à la réalité mesuraient le parcours à effectuer.

Les bienfaits de l’intelligence collective 

De plus en plus d’initiatives pour partager les idées voient le jour. Par exemple, les espaces dédiés aux considérations sociales (comme la gestion de la formation ou l’intégration des nouveaux entrants) sont en nette augmentation ; plus de blogs d’experts et de réseaux sociaux visant le transfert de compétences ont vu le jour ;  les wikis et les SMI (systèmes de management de l’innovation), sont en progrès de 4 et 10 points respectivement. En somme, près de 2/3 des entreprises ont tenu les promesses faites l’an dernier et déployé ces dispositifs, soit un bond de 15 points.

Le nomadisme gagne des points

Les résultats de cet observatoire montrent que le taux des projets liés au travail à distance s’est multiplié par deux en un an. Les dirigeants, les  cadres (+7%) et les commerciaux (+3%)  restent les principaux concernés par ces programmes mais les employés ne sont pas en reste. La mise en place d’infrastructures de connexion à distance (+6 points) et l’utilisation des outils de communication personnels (téléphone, tablette i.e. BYOD) joue pour beaucoup. 

La possibilité de consulter des contenus de l’intranet en situation de nomadisme est déployée par 69% d’entre elles, et le fait de pouvoir réaliser des tâches administratives à l’extérieur  est proposé à 66% des sondés. Le fait de pouvoir intégrer du contenu (article, billet de blog, documents, etc.) en situation de nomadisme fait également partie des pratiques utilisées par 44% des DRH. 

Vous souhaitez en savoir plus sur les fonctionnalités de la plateforme collaborative intra’know ? Contactez-nous !