Le Blog

Une plateforme collaborative comme système de gestion de la sécurité aéroportuaire ? Oui, c’est possible ! Et c’est encore mieux !

En 2006, la CCI de Nouméa choisit intra’know pour accompagner sa démarche d’amélioration continue (gestion des documents de référence, suivi des événements indésirables, non-conformité, réclamations client, écarts d’audit …). L’équipe en charge s’est très vite rendue compte que cette dernière pouvait s’étendre à la sécurité aéroportuaire moyennant une adaptation du vocabulaire.

Lire la suite →

Travail collaboratif: les entreprises (et leurs collaborateurs) encore timides et pourtant…

<h3 style= »text-align: justify; »>Une enquête d’ Opinionway pour Empreinte Humaine, cabinet spécialisé dans la qualité de vie au travail et les risques psychosociaux, montre que le chemin vers la voie du travail collaboratif reste encore long.</h3><code style=’display: none;’><!–more–></code><p style= »text-align: justify; »>Globalement, les salariés dispose du temps nécessaire à l’accomplissement de leur travail mais sont souvent perturbés par des demandes ou des réunions pour lesquels ils sont peu – voire pas – concernés. La faute à des modes de fonctionnement inadaptées ?</p><p>Nous sommes en droit de nous poser la question lorsqu’ils estiment que près d’un quart de leur charge de travail correspond à des demandes qui ne concernent pas directement leur activité. Si à cela, on rajoute que seulement 52% des (trop nombreuses) réunions sont considérées comme productives, et que seulement 1 décision sur 2 peut être prise par ces mêmes collaborateurs, alors oui, « Houston, nous avons un problème !».</p><p>Il y a un problème, car ces modes de fonctionnement plutôt rigides, faits de hiérarchies et de rituels figés, ces organisations pyramidales, n’ont pas suffisamment travaillé sur la question : la collaboration est un état d’esprit qui embarque tous les collaborateurs vers l’innovation, la créativité, l’autonomie, l’envie, in fine, vers la performance individuelle et collective.</p><p>Les outils existent depuis plusieurs années, ils évoluent sans cesse pour coller au plus prêt des besoins des entreprises et accompagner leur développement et celui de leurs collaborateurs. Par exemple, avec un outil comme intra’know, solution de travail collaboratif éditée par Yieloo, il est ainsi très aisé de déléguer et de gérer des réunions, de partager facilement l’information utile pour donner du sens, ou encore d’affecter des tâches à des collaborateurs autour d’un projet commun.</p><p>Ces outils sont avant tout au service de leurs utilisateurs, ils doivent être acceptés en souplesse par les équipes et leur efficacité dépend encore beaucoup trop de la volonté managériale de changer les choses. Cependant, malgré de nombreuses résistances, de plus en plus de dirigeants et de managers les adoptent et les promeuvent au sein de leur(s) structure(s), quelle que soit leur taille et leur degré d’avancement dans leur transformation digitale.<blockquote><div><em>« La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose que pierre. Mais de collaborer, elle s’assemble et devient temple.</em> » Antoine de Saint-Exupéry.</div></blockquote> Lire la suite →

intra’know est-il une digital workplace ?

Dans un contexte de transformation numérique, un nouvel espace de travail émerge, c’est celui de la digital workplace


Qu’appelle-t-on une digital workplace ?

Il s’agit d’un environnement numérique dédié aux professionnels et qui leur permet d’avoir accès à toutes les informations individuelles ou collectives. La digital workplace englobe tous les moyens de communication comme e-mail, messagerie instantanée, médias sociaux, réunions virtuelles, applications RH…

Lire la suite →

La digitalisation des processus RH


6 décideurs sur 10 considèrent l’automatisation des processus RH parmi les enjeux clés de la fonction RH. Il s’agit notamment de digitaliser les processus RH les plus administratifs, ceux gérés manuellement, afin de libérer les énergies nécessaires aux activités à plus forte valeur ajoutée comme la gestion des relations entre collaborateurs.

Lire la suite →

Identification et authentification, dis-moi qui tu es, je te dirai si c’est bien toi


Atos intègre des bracelets électroniques dans un nouveau moyen d’authentification. Est-ce la fin des mots de passe ?


Qui n’a jamais pesté contre les mots de passe ? Les applications informatiques et les sites web deviennent de plus en plus simples à utiliser, mais ils se heurtent toujours à la complexité induite par les exigences de sécurité. La principale étant de s’assurer que l’utilisateur est bien celui qu’il prétend être.

Lire la suite →

Les outils collaboratifs au service de la transformation des habitudes de travail ?


Une étude de Sharp menée auprès de 1005 professionnels en France montre que les habitudes de travail collaboratif n’ont pas vraiment investi leurs entreprises…


Pour 76% des personnes interrogées, ce sont les outils technologiques qui en sont la cause principale car ils ne facilitent pas le partage d’information ; mais elles semblent oublier que les comportements aussi sont encore trop individuels.

Lire la suite →

Comment l’UX améliore la navigation sur le web




Pour rappel, l’UX (1) s’intéresse à la manière dont l’utilisateur enchaîne les actions pour réaliser sa tâche, quelque soit l’outil utilisé. Aujourd’hui, alors que les objets sont imprimés en 3D, tout devient numérique, l’ordinateur est omniprésent. La multiplication des écrans et la possibilité d’interactions avec le monde numérique se diversifie et impliquent de repenser la manière de réaliser les tâches.

Dans ce domaine le web ne fait pas exception, on s’est longtemps contenté de parler d’UI (2), car au début du web les tâches étaient simples. Au début du web, les pages d’un site web étaient mise en page sur le serveur et transmisent au navigateur qui n’effectuait que l’affichage. On parlait exclusivement d’UI. Puis la révolution de l’AJAX (Asynchronous JAvascript and Xml) est apparue, au lieu de transmettre la page et son contenu en une fois, on transmet séparément la page puis le contenu. Ainsi si ce dernier évolue on n’a pas à recharger la page mais juste à la mettre à jour avec le nouveau contenu. Désormais, avec la puissance croissante des navigateurs, bien souvent le serveur ne fait plus aucune mise en page il se contente de fournir les ressources au navigateur. Le navigateur réalise l’intégralité de la mise en page en fonction du contenu.

Lire la suite →